LobAcción » Accouchement à domicile

Accouchement à domicile

Bonjour, J’ai 3 enfants, les deux premiers ont eu la chance de naître à la maison. Le troisième dans la mesure où il n’y avait plus de sage femme qui pratiquait l’accouchement à domicile à ce moment là est né dans un centre hospitalier. Pour le premier après 9 mois couché (décollement du placenta), accouchement d’une petite fille de 3.6kg, jamais aucun pleur, car aucune souffrance, pas de tubage non plus, première tétée + de 48h plus tard, que du bonheur. Pour le deuxième, accouchement plus difficile, 3.9kg, passage difficile des épaules beaucoup trop large, pas de tubage non plus. Pour le troisème, 3.1kg  accouchement dans une clinique dans la position qui me convenait à savoir comme les indiennes (debout, en suspension). Naissance à 23h30, départ de la clinique à 7h. Pas de tubage non plus car je ne voulais pas. Je peux comparer les deux méthodes et je peux dire sans aucune mesure combien il est préférable d’accoucher à la maison, que ce soit pour le bébé, la maman, la famille. Le repos ou la récupération de la fatigue est totalement différent, l’atmosphère je n’en parle pas, quand au suivi, soin pendant l’accouchement, et après la naissance, rien de comparable. A la maison, la sage femme vient tous les jours pour le bébé et aussi pour la maman. On se pose beaucoup de questions, sur le cordon, l’allaitement etc, les conseils sont précieux et très rassurant. Je suis d’un gabarit plutôt menu, je n’ai pour aucun de mes enfants eu de points malgré leur poids et leur corpulence. J’ai été entourée de vrai professionnel, mais également de vrai personne à valeurs humaines, ce qui est très important dans ces moments là. Je peux dire que la sécurité de l’enfant et de la mère sont aussi importantes à la maison que dans un centre hospitalier. A partir du moment où j’ai appelé, la sage femme est restée avec nous jusqu’à la naissance et n’est partie que plusieurs heures après. Elle surveillait de très près l’enfant, la progression de la dilatation, les battements du cœur du bébé etc. Tout cela dans une atmosphère décontractée en laissant le temps au temps. Je peux dire qu’au niveau du centre hospitalier le suivi a été totalement différent uniquement les 2 dernières heures malgré nos appels pour être examiner et savoir si tout allait bien, heureusement que j’avais “un peu d’expérience”, car il y a vraiment de quoi paniquer. Je pense qu’aujourd’hui l’accouchement est beaucoup trop médicalisé, heureusement qu’il y a des centres hospitaliers pour les personnes qui ont des problèmes. Toutefois un accouchement n’est pas une maladie, non c’est un moment très important pour l’enfant, sa mère et les autres membres de la famille. Pour moi même si mes accouchements ont été très douloureux, ont duré à partir des premières contractions 14h, 12h et 21h, quel bonheur.