sage femme

Tag: sage femme

Témoignage

Mère de 2 enfants j’ai toujours voulu accoucher à la maison.

Pour mon fils aîné je n’ai pas pu pour plusieurs raisons la première j’ai déménagé plusieurs fois en cours de grossesse et n’ai pu trouver de sage femme pour mon suivi.
Nous avons décidé mon conjoint et moi de nous rendre à Pertuis dans une Maternité qui pratique, “favorise” les accouchements “naturels”. Malgré cela la sage femme présente ce jour là a préféré accélérer le travail avec des hormones de synthèse. Incapable de parler à la suite et d’exprimer mes besoins, mes peurs… j’ai vécu cet accouchement comme un vrai traumatisme car il n’a été que douleur.
Pour la naissance de ma fille j’ai pu être suivi et faire cet accouchement à la maison. Et quand j’y repense il me semble tellement simple en comparaison du premier, pourtant il a duré le même nombre d’heures, la seule différence est dans l’accompagnement ma sage femme était là, elle ma guidé et a su m’aider à lâcher prise. être à la maison est apaisant, le feu qui crépite, être nue chez soi. Accueillir son enfant et être dans son lit, avoir le grand frère avec soi, le papa dormir ensemble pour cette première nuit à 4, merveilleux…

Je suis éleveuse de brebis et faire naitre des bébés c’est aussi mon métier, la nature nous montre comme c’est facile et comme être accompagné aide dans des moments plus difficiles. POur moi nâitre à domicile n’est pas contradictoire avec modernité, bien au contraire, les outils actuels permettent justement une naissance domicile sans danger (en limitant en tout cas les risques) de plus il est essentiel d’avoir le choix et de ne pas être jugé pour ça. Ainsi vouloir accoucher en maternité avec péridurale ne doit pas non plus être mal vu, nous sommes libres de notre corps et de la naissance que l’on souhaite, le tout est d’être bien accompagné en milieu hospitalier ce qui n’est pas toujours le cas!

Accoucher où je veux

Bonjour. Je suis âgée de 61 ans. J’ai eu 5 enfants.

J’ai accouché : 1)dans 1 hopital ,2) dans 1 clinique privée, (2 fois) accouchements méthode Leboyer,avec ma sage femme (la même) et mon mari. 3) dans 1 clinique en urgence . 4) à la maison : avec mes enfants, mon compagnon, ma sage femme ( de Toulouse ), et 1 amie. Je peux apporter mon témoignage de ces différents accouchements, et de l’impact qu’ils ont pour l’être humain qui nait, pour la Maman, pour la fratrie, pour la famille et ceci pour toute leur vie durant.

Je suis moi- même en difficulté de vie avec 1 naissance violente subie dans 1 hôpital. (Spots lumineux dans les yeux, cordon coupé immédiatement, pendue par les pieds, avec tapes sur les fesses, séparée pour toute la nuit de ma Maman sans son sein ). Ceci après les cris de douleurs de ma mère pendant des heures, et qui hurlait ” cette fois ci ça va me tuer ! “. Ces mots sont toujours imprimés dans moi, Je vibre d’être une ” saloperie ” comme hurlait toujours ma mère. J’ai subi des attouchements sexuels depuis bébé jusqu’à 13 ans. Adulte et maman J’ai donc était 1 ” salope ” en me protituant, et encore à mon âge c’est ce que je refais depuis 1 an. J’ai été aussi 1 mère toxique pour mes 5 filles A 61 ans , malgré mon amour pour la Vie, je reste en souffrance, et j’ai des peurs récurrentes de toujours faire du mal aux autres en agissant selon mes besoins fondamentaux.
. Ainsi je n’utilise pas assez mon potentiel inné, et je n’ai jamais complètement apaisé 1e trauma de mon 1e inspir.

Je suis disponible pour exprimer ce lien flagrant entre l’ambiance, l’humanité, la sécurité que représente le trio: la Maman+ la femme sage, et le Bébé reliés à la puissante et

Majestueuse force et beauté de la Vie. Et aussi le danger en France de cette infantilisation de la femme enceinte !. Chères femmes reprenons les rênes de notre devenir et celui des enfants que nous portons. Ils sont comme chacun, porteurs de Vie, qui est l’ultime richesse humaine . A bientôt. Belle, belle Vie au film et à vous même…. Je n’ai pas de caméra pour 1 vidéo.

Andréa.

Merci pour votre choix, et votre ressource qu’est ce film que j’ai hâte de voir. Je vis près de l’ariège (c’est pas loin de Toulouse)

Naissance phisiologique

Je suis Sage femme depuis trés longtemps et j’ai suivi l’évolution dramatiquement hyper médicalisée de la naissance qui déposséde les femmes de la venue au monde de leur bébé au nom de la sécurité! mais c’est toute la vie de la femme qui est bouleversée; merci d’entreprendre un travail de sensibilisation qui rendra les femmes heureuses.Une doyenne de l’obstétrique.

Je m’appelle Alice, je suis française, sage femme…

Bonjour, je m’appelle Alice, je suis française, sage femme diplômée de Belgique depuis 2007 et vis actuellement avec ma famille en Colombie, près de Bogota. Il y a peu j’ai contacté l’ Observatoire de Violence Obstétricale Français, duquel m’a répondu Marie Line (sagesfemmesaad). Je désirai savoir s’il existait une version en espagnol du questionnaire actualisé de 2015 et elle m’a commenté qu’a priori vous étiez en train de le traduire. J’aimerai beaucoup pouvoir collaboré à cett tâche, pour pouvoir le diffuser et l’adapter aux différents pays d’Amérique Latine. Ici en Colombie nous travaillons actuellement avec l’organisation d’avocates Women’s Link World Wide pour mettre en place un travail similaire. Ce serait un plaisir pouvoir échanger sur nos expériences, je profite de cet espace pour féliciter toutes les personnes qui ont participé à la naissance de “Loba” ! D’un côté ou de l’autre de l’océan les chemins s’entremêlent. Au plaisir de lire votre réponse. Bien à vous.

Alice trouvé